Le Zèbre sous les platanes 2020

En 2020, le festival Crest Jazz ayant été annulé pour cause de Covid-19, ses organisateurs ne se sont pas laissé abattre. Ils ont, en peu de temps, improvisé un mini festival : Le Zèbre sous les platanes. Sur trois soirées, de 7 au 9 août, ils ont invité six formations à se produire sur la scène qu’ils ont installée sous les platanes de l’école Royannez, d’où son nom. J’y ai assisté et j’y ai pris quelques photographies que je vous présente ci-dessous.

Les photographies présentées ici ne sont pas « libres de droits ». Pour toute utilisation, commerciale ou non, de l’une ou de plusieurs d’entre elles, veuillez me contacter.

Vendredi 7 août

Sylvain Rifflet
Sylvain Rifflet au festival Le Zèbre sous les platanes
YOU
YOU au festival Le Zèbre sous les platanes

Samedi 8 août

Junkyard Crew au festival Le Zèbre sous les platanes
Banan n’ Jug au festival Le Zèbre sous les platanes

Dimanche 9 août

Cascino Trio au festival Le Zèbre sous les platanes
Matthieu Chazarenc Quartet au festival Le Jazz sous les platanes

Ardèche Aluna Festival 2018

Juin 2018, je suis de retour à Ruoms pour un nouvel Ardèche Aluna Festival. Si ce fut une belle édition, la moisson le fut moins. Peu d’artistes ont ouvert les portes des crash barrières. Tant pis ! J’ai quand même passé un bon week-end. Je voudrais remercier Lollypop Communication qui m’a permis, une fois de plus, d’être présent.

Les photographies présentées ici ne sont pas « libres de droits ». Pour toute utilisation, commerciale ou non, de l’une ou de plusieurs d’entre elles, veuillez me contacter.

Jeudi 14 juin

La Cafetera roja à l'Ardèche Aluna Festival 2018
La Cafetera roja à l’Ardèche Aluna Festival 2018
Sannseverino à l'Ardèche Aluna Festival 2018
Sannseverino à l’Ardèche Aluna Festival 2018

Vendredi 15 juin

NTM à l'Ardèche Aluna Festival 2018
NTM à l’Ardèche Aluna Festival 2018

Samedi 17 juin

Catherine Ringer à l'Ardèche Aluna Festival 2018
Catherine Ringer à l’Ardèche Aluna Festival 2018
Julien Clerc à l'Ardèche Aluna Festival 2018
Julien Clerc à l’Ardèche Aluna Festival 2018
Lily Allen à l'Ardèche Aluna Festival 2018
Lily Allen à l’Ardèche Aluna Festival 2018

Ardèche Aluna Festival 2019

L’Ardèche Aluna Festival est l’un de ces festivals que j’affectionne tout particulièrement. L’ambiance, l’accueil, sont tout simplement hors du commun. J’attends chaque année avec impatience ces trois journées ardéchoises. Les concerts y sont tout bonnement excellents et la foule y est nombreuse. En 2019, l’équipe de Lollypop Communication m’avait, une fois de plus, permis d’être accrédité sur ce festival hors normes. C’est donc avec plaisir que je m’y suis rendu du jeudi 27 au samedi 29 juin.

J’ai couvert cet événement en tant qu’indépendant mais aussi pour le site Concerts Rhône-Alpes. Voici donc un juste retour sur les quelques concerts que j’ai eu le droit de photographier.

Les photographies présentées dans cet article ne sont pas « libres de droits ». Pour toute utilisation, commerciale ou non, de l’une ou de plusieurs d’entre elles, veuillez me contacter.

Jeudi 27 juin

Mû à l’Ardèche Aluna Festival 2019
Boulevard des Airs à l’Ardèche Aluna Festival 2019

Vendredi 28 juin

Trois Cafés gourmands à l’Ardèche Aluna Festival 2019
-M- à l’Ardèche Aluna Festival 2019
Therapie Taxi à l’Ardèche Aluna Festival 2019

Samedi 29 juin

Pascal Obispo à l’Ardèche Aluna Festival 2019
Ben Harper à l’Ardèche Aluna Festival 2019

Petite escapade dans le haut Diois

Aujourd’hui, lundi 11 janvier 2021, s’est présentée l’occasion d’aller me ressourcer sur les terres familiales. C’est donc du côté de Valdrôme, village de ma grand-mère maternelle, que je me suis rendu avec deux amis. Nous avons fait un petit tour à la station, puis nous avons visité le village. C’était une expérience très enrichissante sur ces terres « huguenotes ». J’ai, bien évidemment, rapporté quelques photographies que je vous propose de découvrir sur les planches ci-après.

Les photographies présentées ici ne sont pas « libres de droits ». Pour toute utilisation, commerciale ou non, de l’une ou de plusieurs d’entre elles, veuillez me contacter.

Nota bene : ne faites pas attention aux dimensions des fichiers, elles sont erronées.

Une liste des festivals que je vise en 2021

Je suis Photographe indépendant et j’aime mon métier. Si j’ai choisi la scène comme spécialisation, c’est avant tout pour concilier mes passions que sont la musique et la photographie. Actuellement, la photographie live est considérée comme non essentielle, au même titre que les concerts. Si je me diversifie, j’ai aussi hâte de retrouver le chemin des salles et des festivals. Ce qui n’est, malheureusement, pas possible à cause de Mister Covid. Cependant, il est un adage qui dit que l’espoir fait vivre. Alors je garde espoir et je me projette vers la saison estivale et ses festivals. Je dresse ici une liste des festivals qui, je l’espère, auront lieu cet été. Je commence celle-ci en mai. Toutes les dates présentées ici sont déjà versées et réservées. Nous verrons bien d’ici là l’évolution de la situation.

Valence Wake Up Festival

Valence Wake Up Festival
Valence Wake Up Festival

J’ai découvert, voici quelque temps , ce tout nouveau festival valentinois. Et vu qu’il est organisé par des connaissances, j’ai sauté sur l’occasion et répondu présent. Le Wake Up se passe en deux phases. La première se tiendra les 7 et 8 mai, et la seconde les 4 et 5 juin. De nombreux noms sont à l’affiche et l’ambiance promet d’être au top. Les têtes d’affiche seront Cora Novoa, Melissmell, Franck Roger, Emeraldia Ayakashi, Tawa Girl et Eliott Jane. Il y aura aussi Eat my butterfly, K’s Khaldi, Lamadâme, Talia, Fire from mars, Auja, La Baronesa, Ness Toria, Delphine Lafrange, VJ Philippe Estienne, Emily Tissot, Perrier, VJ Nad, Nora Constans, Les Yeux noirs, Dreymoizell et Overfly.

Portes en Fête

J’affectionne particulièrement le festival d’été organisé par la ville de Portes-lès-Valence (26). Chaque année, Portes en Fête démarre le 21 juin sur les chapeaux de roue avec son tremplin Voix en scène. Il sera parrainé, pour cette édition, par Daniel Lévi, le chanteur de la comédie musicale Les Dix Commandements. Les autres dates seront le 23 juillet avec D’Jal, le 24 avec Amel Bent, et le 27 août avec Ridsa. Les premières parties seront assurées par les vainqueurs du tremplin.

Ardèche Aluna Festival

Celui-ci est un de mes préférés ! Il se tient au camping Sunélia, à Ruoms (07) aux alentours de la transition entre printemps et été. Du 24 au 26 juin, dans le cadre idyllique de la vallée de l’Ardèche, aura lieu la treizième édition. Au programme, il n’y aura pas moins de dix-huit concerts : La Rue Kétanou, Véronique Sanson, Wailing Trees, Soprano, Boostee et The Avener le jeudi ; Suzane, Johnny Mafia, Jean-Louis Aubert & les Sculpteurs de vent, The Pirouettes, Angèle et Vitaa-Slimane le vendredi ; enfin, Les Frangines, James Blunt, Tim Dup, Patrick Bruel, Les Yeux d’la tête et Tryo cloront le festival.

Plane’R Fest

Plane'R Fest
Plane’R Fest

Ce projet est à l’étude. Ce serait la troisième fois que j’assisterai à ce festival de metal. À colombier-Saugnieu, dans le hameau de Montcul – lequel permet une multitude de jeux de mots –, se tient le Plane’R. Sur deux jours, les 2 et 3 juillet, se succèdent sur la scène du festival. La liste de ceux-ci est longue, alors je vous l’épargne.

Rhinoférock Festival

C’est du 15 au 17 juillet que je me rendrai à Pernes-les-Fontaines afin de couvrir cet événement. Trois soirées qui devraient être mémorables avec leurs quatre concerts chacune. Au programme : Jean-Louis Aubert & les Sculpteurs de vent, Suzane, Joseph Chedid, Du bruit dans les caves ; Punky Blinders, Vintage Trouble, Hoshi, Pascal Obispo ; Skip the use, Superbus, Macadam Crocodile, Jekyll Wood.

Sur le Champ

C’est sur le champ de Mars que le festival d’été de Valence (26) se déroule. Je le couvre depuis quelques années. La programmation n’est, au jour où je mets sous presse, pas disponible est la tenue de celui-ci est incertaine du fait de Mister Covid mais, s’il a lieu, je devrais y être.

Crest Jazz

Crest Jazz
Crest Jazz

Le Crest Jazz vocal a perdu son « vocal » pour devnir le Crest Jazz. Il s’agit de « mon festival à moi », celui qui joue à domicile. La programmation sera dévoilée en avril, voire en mai.

Aoustock Festival #1

Aoustock Festival #1
Aoustock Festival #1

Le festival d’Aouste-sur-Sye (26) a connu une édition 0 en 2020. C’est avec impatience que j’attends la première. Même si j’aurai un choix cornélien à faire entre sa première soirée et la dernière de Portes en Fête.

Publié le
Catégorisé comme Éditorial

Collaborations passées, présentes et futures

En tant que photographe, mais aussi en temps que scribouillard, il m’est arrivé de collaborer à différents médias. Je collabore toujours à certains, plus à d’autres. Mais je ne vais pas vous donner le statut de ces collaborations car cela ne sert à rien.

À tout seigneur tout honneur : les agences photographiques. La première à laquelle j’ai appartenu est probablement la plus connue dans le domaine de la musique : l’Agence Dalle. Cette structure aux nombreux photographes et au fond impressionnant m’a donné ma chance voici bientôt neuf ans. Quelque temps et quelques publications plus tard, nous travaillons toujours main dans la main. Une autre agence spécialisée dans le domaine du spectacle me représente depuis fin 2019. Il s’agit de PressBackstage. Elle m’a tout l’air d’être sympathique et d’un sérieux certain. Je n’ai proposé, à l’heure actuelle, que quelques images à l’heure où j’écris ces lignes. Mais cela pourrait bien changer quand les salles rouvriront.

Après les agences, la presse papier. J’ai une carte de correspondant local de presse au Dauphiné Libéré, titre de la presse quotidienne régional à fort tirage. C’est le seul journal avec lequel j’ai une relation constante.

Côté web, j’ai créé deux sites d’information culturelle. Ma Drôme et Concerts Rhône-Alpes sont sortis de mon esprit ces dernières années.

Sinon, toujours sur la toile, quelques publications occasionnelles. Jazz Rhône-Alpes, Citizen Jazz et Nouvelle-Vague m’ont ouvert leurs portes.

Voilà pour les médias ! Je collabore également avec des artistes que je suis plus ou moins régulièrement, mais ceci est une autre histoire.

Publié le
Catégorisé comme Éditorial

C’est reparti pour un tour !

Nous sommes donc en début d’année 2021. La pire année que j’ai vécue sur le plan photographique vient de s’achever. En 2020, je n’ai pas eu grand chose à me mettre sous la dent. Un calme plat fait de confinements et de vagues sanitaires.

Comme vous l’avez sans doute constaté, j’ai complètement refondu mon site. SylvainFoucaud.fr s’est transformé en page d’accueil pour vous rediriger vers mes différents travaux. Si vous êtes ici, c’est que c’est mon activité photographique qui vous intéresse. Il s’agit de la principale, cela tombe très bien !

Outre ce lieu béni où je vous présente, par texte interposé, ce que je fais de mon temps, vous pouvez également consulter mes galeries, ainsi que ma boutique de tirages originaux. Tout n’est pas complet. Car je viens de démarrer un travail de logue haleine.

À bientôt pour d’autres nouvelles !

Publié le
Catégorisé comme Éditorial

Parce que j’aime mon métier, ensemble, réinventons-le !

Je suis une de ces personnes parfois jugées non essentielles dans un secteur que l’on dit non essentiel actuellement : la musique de concert. Je suis un Photographe indépendant et j’aime mon métier. En faisant le choix de photographier principalement des artistes sur scène, je me suis retrouvé sur le bas côté de l’autoroute culturelle. J’ai vécu, cette année, mon pire cauchemar : ne pas pouvoir travailler de façon quasi permanente…

En mars, pour le premier confinement, je me suis retrouvé pantois. J’ai tenté de comprendre pourquoi le gouvernement français décidait de sacrifier tout un pan de l’économie française, probablement le plus important : la culture. J’ai bien compris qu’il fallait au maximum limiter les contacts entre humains. Je n’ai pas compris toutes les décisions, cependant, mais cet article n’est pas là pour parler de politique.

Neuf mois plus tard, après mure réflexion, après une gestation parfois douloureuse, nait un nouveau projet, un nouveau bébé. C’est en décembre que j’ai mis au monde ce qui sera ma création 2021. Je l’ai choyé, chouchouté, ce projet. Je l’ai peaufiné afin de le présenter à quelques personnes.

En ce début d’année 2021, donc, je présente à la ville et au monde ce qui m’occupera dans les semaines et les mois à venir.

Au fil du temps, j’ai constitué ce que l’on pourrait appeler un studio artisanal. J’ai quelques flashes cobra et de quoi travailler un peu leur lumière. J’ai quelques fonds ainsi qu’un support pour ceux-ci. J’ai quelques accessoires mais je verrai plus tard ce que j’en ferai. Il me manque quelques affaires, bien sûr, mais j’ai déjà de quoi faire. C’est pourquoi, en ce mois de janvier, je vais installer tout cela dans un local quelque part dans ma bonne ville de Crest et démarrer les prises de vue.

En photographie, il est parfois important de se diversifier. Il ne faut pas tout miser sur un cheval qui, comme j’ai pu le constater, peut avoir les jambes brisées en se heurtant à un obstacle… Se diversifier, d’accord, mais pas trop quand même ! En effet, je ne change pas totalement de monde. Je ne me mets pas à faire des shootings pour des particuliers : non ! Je reste dans le domaine musical en invitant, dans un premier lieu, mes amis artistes à venir poser pour moi. À venir, avec leurs idées et les miennes, se faire tirer le portrait. Courant décembre, j’en ai parlé à quelques uns d’entre eux. Tous étaient d’accord pour intégrer ce « recyclage »… D’autres catégories d’artistes et de personnalités pourraient également passer par là, mais ce n’est qu’à l’étude pour l’instant.

Comme vous l’avez compris, je démarre cette année sur des chapeaux de roue. Je compte bien aller au bout de tout ce que j’entreprends actuellement, et de développer encore et encore les idées que je pourrais avoir.

Chanteurs, musiciens, artistes, mais aussi sportifs, politiciens, personnalités de tout poil : je vous attends !

Publié le
Catégorisé comme Éditorial

Exposition à L’Argentique en 2009

L’Argentique, à Crest, était la galerie privée de Monsieur Jean-Michel Béraud, un octogénaire sympathique. Un jour que je me promenais du côté de celle-ci, je l’ai découverte. Alors je suis entré et ai fait la connaissance de son propriétaire. Nous avons discuté un peu et nous sommes tombés d’accord. Je devais exposer chez lui durant l’été 2009. La condition ? Exposer des photographies à l’opposé des siennes, lesquelles était prises sur film noir et blanc. C’est donc vingt-quatre clichés en couleur et pris en numérique que j’ai présentés.

Je vous propose de les découvrir ci-dessous.

Publié le
Catégorisé comme Expositions

Exposition chez Arts et Découvertes

Dans le courant de l’année 2013, j’ai été approché par Mikaël Saint-Honoré. Cet écrivain, poète et artiste, alors Montilien, m’a proposé de venir exposer chez lui. C’est à Montélimar, à la galerie Arts & Découvertes, que tout cela s’est déroulé.

Durant l’été, j’ai donc accroché onze photographies aux murs du local. Elles y sont restées un bon mois. Elles représentaient mes (re)débuts en photographie de scène.

Je vous invite à découvrir, ci-dessous, les onze clichés élus pour cette occasion.

Publié le
Catégorisé comme Expositions